Les pratiques évaluatives, la voix de la base.

Ce mercredi 17 février 2016, Cédric FELIX, ancien étudiant, est venu nous présenter tout le cheminement qui guide son approche de l’évaluation au troisième degré de l’enseignement professionnel. Il a mis l’accent sur la nécessité de croiser l’analyse des programmes et de ce que le monde du travail attendait comme compétences chez des futurs techniciens.

Pour veiller à l’objectivité de l’évaluation, il a remis en exergue l’importance des critères et des indicateurs. Pour lui, ceux-ci ont en plus le mérite de pouvoir identifier d’éventuelles lacunes et donc d’y remédier.

Il a insisté également sur l’aide que l’utilisation de l’outil informatique qui permet à tout moment d’avoir une idée claire des compétences déjà maîtrisées.

Toute cette démarche est expliquée aux élèves en début de cursus et un contrat est contresigné par le professeur, les élèves et les parents évitant ainsi bien des contestations. Les élèves sont ainsi responsabilisés par rapport à leur rôle essentiel dans le processus de formation.

Merci encore à lui.
Catherine Wéry (Professeur en CAP)